lafilavie

L’association des villageois d’Issaogo

PAR LA BASE, POUR LA BASE ET AVEC LA BASE

Face à toutes les difficultés qu’ils rencontrent, les villageois d’Issaogo ont décidé d’être les principaux acteurs de leur propre développement. Ils ont donc créé une association villageoise : Nongbzanga Depuis, ils ont entrepris beaucoup d’actions dans les domaines suivants :

- L’agriculture :

UNE LUTTE PERMANENTE CONTRE LE MANQUE D’EAU ET ES SOLS PEU FERTILES


- mise en place de cordons pierreux sur les parcelles pour limiter le phénomène d’érosion par les pluies et pour permettre une meilleure infiltration de l’eau dans le sol.

- création de fosses à fumier pour fertiliser les terres

- mise en place de système "zaï" qui consiste à apporter de la matière organique (compost ou fumier) dans le trou où aura lieu le semis avant plantation.

- acquisition d’équipement : charettes, brouettes…

- L’environnement :

PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE

- Action de reboisement afin de reconstituer un couvert végétal au village : 3600 arbres pour l’opération « 8000 villages, 8000 forêts », bosquets familiaux : 125 producteurs dont 40 femmes, 20 000 arbres plantés et pépinière (plus de 7000 plants)

camp de reboisement {JPEG}
- Travail de sensibilisation avec l’approche Communication pour le Changement de Comportement (CCC)

- Mise en place 15 ha de Mis en Défens (MED)où certaines espèces rares sont revenues.

Les actions du village sur l’environnement ont été récompensées par les autorités burkinabés qui leur a remis les honneurs pour le volet environnement des actions pour le développement.

- L’alphabétisation :

Le village a mis en place des groupes de formation d’alphabétisation pour permettre aux villageois d’accéder à l’écriture, la lecture et au calcul.

Le genre et le développement :

L’association ne concevait pas à ce que les actions des jeunes et des femmes qui représentent les 2/3 de la communauté ne soient pas visibles. L’association veille donc à ce que cette catégorie se positionne en acteurs sociaux en :

- Favorisant la participation des femmes et des jeunes aux différentes formations

- Favorisant la participation des femmes et des jeunes aux prises de décisions

- Donner aux femmes et aux jeunes des conditions incitatives d’accès à l’équipement et de particiation au programme

Centre d’échanges Culturels pour le Développement :

Le village a crée un centre culturel équipé d’un système d’éclairage solaire, de 30 bacs, 30 chaises et 5 tables. Cet espace permet de réaliser des réunions avec le village et d’organiser aussi des spectacles de danses avec la troupe d’Issaogo.

Les villageois se sont aussi organisés en groupement et autres associations :

- Groupement de femmes

- Groupement de jeunes

- Groupements d’agriculteurs et d’éleveurs

- Association des parents d’élèves

- Association des mères d’élèves

- Comité Villageois de Lutte contre le SIDA (CVLS)

- Une section d’épargne crédit

Expériences de partenariat :

- Progamme de sauvegarde de l’Environnement et la reconstitutions du couvert végétal avec le Fonds Canadien de soutien à la lutte Contre la Désertification

- L’IEC/ Plaidoyer Environnement dans la commune de Kaya

- Programme de Soutien aux Initiatives Culturelles Décentralisées (PSIC).

Beaucoup de réalisations dans le domaine de la protection de l’environnement et de la formation ont été effectuées à partir des ressources propres du village.


Plan du site - Espace privé - carnet de bord - SPIP